Faire rouler les têtes

CHRONIQUE / Si le Québec connaît moins de ratés lors d’une deuxième vague de COVID-19 ce ne sera pas parce que François Legault et son ministre Christian Dubé menacent de «conséquences» les patrons du réseau de la santé et des services sociaux. Mais bien, parce que le gouvernement donne enfin à ceux-ci plus de ressources humaines et matérielles pour faire une meilleure «job» et mieux soigner les malades.  Pour lire la suite

www.lesoleil.com