LE RAPPORT LAURENT NE SERA PAS "TABLETTÉ"

Les audiences de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse ont pris fin en mai 2020. La présidente, Madame Régine Laurent, a conclu qu'il faut réaffirmer avec force l'intérêt de l'enfant pour que son bien-être prime.

Le Ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant déposera à l'automne prochain un projet de loi qui ira dans le sens précité. On écartera donc la question de la priorité actuellement accordée au maintien de l'enfant dans sa famille biologique pour se centrer sur l'intérêt de l'enfant.

Le système de protection de la jeunesse est sous pression. Une immense somme de travail reste à faire en amont dans la prévention entre autre.